Bienvenue sur le Portail de Pierre Ratcliffe

Cette page aggrège les blogs et sites web sur les sujets qui m'intéressent depuis ma cessation d'activité professionnelle en juillet 1996. Le but est de partager ces sujets et les connaissances avec tous ceux qui trouveront mes pages sur internet par les moteurs de recherche. En particulier google: une boîte de recherche personnalisée google est intégrée et permet de retrouver ce que je mets sur internet depuis 17 ans, une quatrième vie! Il y a comme un crépuscule entre le passé dévenu définitivement le domaine des historiens, le présent et le passé qui n'est pas encore devenu l'histoire. Il en est ainsi pour moi car mon père né en 1891, combattit dans les tranchées dans l'armée britannique durant la guerre 1914-1918; il connut la grande crise des années 1930 et vécut pire encore les affres de la guerre de 1939-1945. Mes grands parents paternels étaient nés en 1857 et 1861; ils connurent la formidable expansion économique libérale de la fin du 19è siècle, la grande crise de 1873-1876 et ils vécurent la "belle époque" de la période d'avant 1914. Voir cette histoire.

Je publie pour partager, chaque jour, quelque chose sur un des multiples sujets qui me passionnent: en rapport avec l'actualité, suggéré par une lecture, par le mail d'un ami, par l'écoute d'une émission radio ou une vidéo, par les lecteurs qui commentent mes blogs, par mes amis Facebook ou Twitter. Il y a une quantité infinie de choses à apprendre de la nature et de l'échange de connaissances entre nous, et cela jusqu'à la fin de l'existence. Voici les dernières de ces publications.

La société est infiniment complexe.

Elle est faite d'abord d'individus libres - hommes et femmes de toutes conditions et de tous âges et de tous temps - qui agissent en vue de parvenir à des fins - le bonheur et la prospérité pour eux et leur progéniture, en utilisant leur intelligence, l'action et tous les moyens de leur temps à leur disposition. En agissant ainsi, ils rencontrent d'autres individus qui ont les mêmes inclinations. Ils se comportent alors, par l'échange, de manière à ce que leurs relations soient un succès partagé. Les individus se rassemblent en familles à partir du noyau familial formé par le couple homme-femme et la venue d'enfants, résultat de l'acte de procréation et de l'échange sexuel.

Les individus se rassemblent dans des corps sociaux organisés qui sont des institutions, créés développés et entretenus par eux, mais qui exercent sur eux une force de coercition intellectuelle par les idées, et physique par l'exercice de la force. Les institutions ont pour but d'agir afin d'atteindre des objectifs communs, qui accroissent les satisfactions individuelles et collectives, ce qui constitue pour les divers corps sociaux organisés - les institutions, et les individus qui les composent, le succès. Comment les institutions assurent la paix et la prospérité de tous? Plus d'un tiers des habitants de la planète vivent actuellement dans la pauvreté et la souffrance. Environ 26 pays sont actuellement en guerres civiles, avec des souffrances constantes de leurs peuples. Pour que les pays soient en paix et assurent la prospèrité de leurs habitants, il doit exister des institutions qui assurent à tous les groupes sociaux de participer et de bénéficier des richesses produites. Les institutions doivent veiller à ce que les dirigeants politiques soient tenus responsables des résultats de leurs décisions, de celles qui sont bénéfiques comme de celles qui sont néfastes. De telles institutions sont "inclusives" par opposition à des institutions "extractives", c'est à dire au bénéfice de groupes sociaux restreints.

Les idées des individus et des institutions sont la base de l'organisation sociale de toute société. La première contrainte sociale d'une société est sa langue par laquelle s'expriment toutes les idées. Il est très difficile pour un individu isolé de modifer voire d'influer sur le corps des idées qui font la société. Seuls quelques uns y parviennent. Comme disait le philosophe allemand Arthur Schopenhauer (1788-1860), "Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." C'est comme cela depuis toujours, notamment depuis Aristote.

Les corps sociaux et les institutions qui veulent imposer une organisation forcée qui se révèle nuisible à la liberté des individus et à l'efficacité de la société, sont honnis. Il en est ainsi de l'État et quand certaines institutions dépassent les limites de respect des libertés individuelles: des syndicats, des partis politiques, et des associations. Toutes les révolutions issues de corps sociaux organisés autoritaires ont échoué ou sont vouées à être rejetées. Les institutions doivent évoluer au cours du temps pour s'adapter aux changements continuels de la société. Il en a été ainsi de l'empire romain, de l'église catholique et de la papauté; il en sera ainsi des institutions qui sont la société d'aujourd'hui.

La société est en perpétuelle évolution mais la plupart des penseurs en ont une vision statique plutôt que dynamique. Une société statique est une société où la population n'évolue pas en effectifs et se renouvelle de génération en génération sans changement dans le nombre, la qualité et les fonctions des individus. Peu de sociétés humaines aujourd'hui sont comme cela; je pense au système des castes indien, aux pygmées, aux boshimans, aux amazoniens, aux papouasiens. Nos sociétés modernes sont dynamiques mais il y a deux sortes de dynamique. Une dynamique rythmée caractérisée par des cycles au dessus et en dessous d'un état plus ou moins stable. Une dynamique de progrès ou de déclin qui peut aussi avoir des cycles. Nous avons connu, depuis la révolution industrielle commencée il y a deux siècles, une dynamique de progrès continu avec des cycles, grâce à l'énergie facile à atteindre , peu coûteuse à extraire et à distribuer. Nous sommes peut-être au début d'une dynamique de déclin à laquelle nous devrons nous adapter - beaucoup d'indicateurs tendanciels en France, en Europe, États-Unis, Japon et dans le reste du monde le suggèrent. Car l'époque de l'énergie facile que nous avons connue est terminée; nous devons nous adapter en retrouvant de l'énergie facile, ou sinon changer de mode de vie.

Liste de mes blogs et sites web:

  1. Contact
  2. Portail
  3. Mon blog
  4. Pays de Fayence
  5. Derniers articles
  6. Dossiers divers
  7. Presse française et étrangère
  8. Amitié Franco-Britannique
  9. Mines et métallurgie
  10. Libéralisme
  11. Facebook
  12. Twitter
  13. Mon Journal
  14. Pinterest
  15. Tumblr
  16. PPS et PPT
  17. You Tube
  18. DailyMotion
  19. fils RSS
  20. Mes sources
  21. Choix de videos

Mis à jour le 07/09/2015