Histoire : Deux guerres mondiales 1914-1918 et 1939-1945, similitudes et différences.

La première et la deuxième guerre mondiale en Europe présentent des similitudes dans la stratégie de leur déroulement par les belligérants.

La première et seconde guerre mondiale furent toutes deux la conséquence de tensions entre les grandes nations de l'Europe. En 1914, la guerre fut la conséquence de l'émergence du nationalisme allemand depuis 1860 avec Bismarck, le système d'alliances multiples et changeantes que Bismarck créa, et les tensions entre les grandes puissances - Angleterre, France, Autriche. La défaite allemande en 1918, l'humiliation du traité de Versailles qui lui fut imposé et les réparations demandées, la crise économique qui en suivit, fomentèrent le désir de revanche, ce qui sous Hitler et le nazisme, conduisit à la 2è guerre mondiale 1939-1945.

1914-1918: Première guerre mondiale

1914-1918: les origines du conflit sont dans le 19è siècle à partir de 1860, avec l'unification des États confédéraux de l'Allemagne par la Prusse sous Guillaume 1er et le chancelier Bismarck. Bismarck fut l'artisan de la nouvelle Allemagne. Voir ici au sommet de sa puissance. Mais il était considéré comme un politicien d'intrigues à la manière de Talleyrand ce qui finit par provoquer sa chute. Après avoir congédié Bismarck Guillaume II, le successeur de Guillaume I, se lança dans une politique plus aggressive en Europe pour affirmer et étendre la puissance de l'Allemagne unifiée. Voir politique étrangère de l'Allemagne. Il développa une industrie puissante, bénéficiant des ressources en minerai de fer et en charbon à coke de la Lorraine, annexée depuis la guerre avec la France en 1870. La recherche de débouchés commerciaux dans le monde lors de la première grande vague de globalisation de la fin du 19è siècle et la recherche de colonies à l'instar de l'Angleterre et de la France, furent à l'origine de fréquentes tensions avec la France et l'Angleterre. Conseillé par les militaires, il orienta l'industrie allemande vers les armements terrestres et maritimes, développa le chemin de fer pour approvisionner les troupes aux frontières de l'Ouest, développa une armée basée sur la conscription avec un service militaire obligatoire et des périodes de réserve.

La guerre fut provoquée par une étincelle - l'assassinat de l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie à Sarajevo le 28 juin 1914. Il en résulta alors une déflagration qui entraîna tous les pays d'Europe dans la guerre du fait du jeu des alliances multiples que Bismarck avait créés. Voir ici ces évènements.

Les Allemands voulaient une guerre rapide et décisive sur le champ de bataille. Ils attaquèrent la France dans un vaste mouvement d'Est en Ouest puis vers Paris baptisé plan Schlieffen. Après une série de revers, le sort de la guerre changea lors de la première bataille de la Marne en septembre 1914.

Voir chronologie de la guerre 1914-1918<:P>

Après les opérations militaires de 1914 et l'échec du plan Schlieffen en septembre 1914 à la première bataille de la Marne, les allemands changèrent de stratégie et tentèrent de s'emparer des ports du Nord-Ouest de la France - Boulogne, Calais, Dunkerque et de la Belgique. Ce fut l'épisode de la "course à la mer". Ce fut un échec pour les allemands. Avec la course à la mer s'achève toute velléité de guerre de mouvement de part et d'autre du front. Le front continu, de la mer du Nord à la frontière suisse sur 650km, ne varie plus de manière sensible. Les batailles de l'Yser et de la Bassée sont les prototypes des lourdes batailles à venir, très coûteuses en hommes et qui ne débouchent que sur des succès limités : le conflit s'enlise dans la guerre des tranchées.

Les allemands se tournent alors vers les russes; et là ils gagnent (Hindenburg et Ludendorf) la bataille de Tannenberg. Les russes seront alors hors jeu jusqu'à la fin et la chute du régime du Tsar en octobre 1917. Leurs pertes furent très lourdes et la faiblesse de leur industrie ne leur permettaient pas de reconstituer leurs réserves de munitions.

La guerre s'enlisa ensuite dans la guerre des tranchées - 650km du NO au SE - et se termina en novembre 1918 après que les forces redevinrent favorables aux français et aux anglais, rejoints par les États-Unis depuis avril 1917.

Ce site historique très bien documenté donne tous les éléments de la première guerre mondiale. Lien.

La première guerre mondiale avait pour principaux belligérants la triple alliance - Italie, Allemagne et Autriche-Hongrie et de l'autre côté l'Angleterre, la France et la Russie auxquels se joignirent le Japon, l'Italie et près de la fin, 6 avril 1917, les États-Unis.

1939-1945: La seconde guerre mondiale

1939-1945: La seconde guerre mondiale fut encore plus étendue que la première car elle impliqua 62 nations au total dont les puissances de l'axe - l'Allemagne et l'Italie (nazisme et fascisme) et le Japon et dans le deuxième camp les alliés - Etats Unis, Grande-Bretagne, et Union Soviétique. La France s'étant effondrée en mai-juin 1940 devant la supériorité technique allemande, fut contrainte à l'armistice (Juin 1940). Sous le Gouvernement de Vichy, elle fut alors hors jeu et ne regagna péniblement sa place aux côtés des alliés qu'après 1942 grâce aux forces françaises libres (FFL). Lien. Voir ici les succès des forces de l'Axe principalment dues à la puissance technique allemande préparée sous le régime nazie de 1933 à 1939, et à l'impréparation à la guerre de la France et de l'Angleterre. Lien. Cette supématie allemande dura jusqu'en 1942 après quoi les alliés reprirent l'avantage dans les campagnes d'Afrique qui résultèrent de l'entrée en guerre de l'Italie et de l'assistance de l'Allemagne à celle-ci (Rommel, El Alamein, débarquements en Afrique du Nord (1942), en Italie (1943) et en Provence (1944).

Hitler arrivé au pouvoir en Allemagne en 1933 avec le parti NAZI avait pour objectif la revanche de l'Allemagne et l'effacement de l'humiliation du traité de Versailles. La préparation de la revanche impliqua tout le peuple allemand et l'appareil industriel. Il avait écrit dans son livre "Mein Kampf" ce qu'il ferait arrivé au pouvoir.

L'état-major allemand sous Hitler avait appris les leçons de 1914-1918. Ils avaient compris que la technique serait la base du succès. L'industrie allemande travailla alors à conception et à la construction d'armements modernes, chars d'assaut, avions de chasse et de bombardement. Ils imaginèrent un plan d'attaque de la France qui devait être rapide en utilisant l'aviation et les chars pour permettre ensuite d'exploiter le terrain par l'infanterie. Le plan est montré sur cette figure.

Nous sommes donc passés d'un conflit généralisé aux grandes nations de l'Europe à un conflit planétaire, les deux ayant une même origine : la croissance d'idéologies nouvelles. La première geuerre mondiale s'est faite avec les méthodes militaires du 18è siècle. Référence les guerres napoléoniennes, mais avec des armements modernes en matière d'artillerie, de mitrailleuses, de navires de guerre à grande puissance de feu, et pour ce qui concerne les pays continentaux, la conscription massive de la population et le service militaire obligatoire. Les guerres napoléoniennes se déroulaient entre petites armées professionnelles et l'issue décisive était obtenue en une journée ou deux. Mais avec la conscription massive des classes jeunes, les armées étaient composées de plusieurs millions d'hommes; les généraux et leurs états-majors avaient beaucoup de mal à contrôler ces armées divisées en corps d'armées, et de divisions. L'absence ou l'imperfection des communications, l'imprécision des renseignements, conduisaient les états-majors à des erreurs de jugement et à des décisions d'actions erronées. Ce fut le cas des deux côtés.

La première et seconde guerre mondiale furent d'autant plus semblables de part le fait qu'elles étaient basées sur l'armement et la médecine. A l'époque ces deux paramètres constituaient un enjeu majeur pour s'assurer la victoire ; C'est donc durant les périodes 1914-1918 et 1939-1945 que se produisit une mobilisation économique sans précédent. Cette guerre totale entraina un nombre très élevé de main d'œuvre (usines d'armement, recherche, …) pour subvenir au besoins du front, ceux-ci sans cesse croissants. Si l'on prend l'industrie de l'armement en France en 1918, le nombre de personnes à la production a triplé en quatre ans de guerre. Soit le passage d'un effectif de 50000 ouvriers en 1914 à 170 000 en 1918.

Cette mobilisation économique fut identique de 1939 à 1945 chez les alliés de la 2è guerre mondiale puisque la Grande Bretagne mobilisa 2 millions de travailleurs dans ses usines d'armement. Quant aux États-Unis, ils déclenchèrent la fabrication de 275000 avions, 634000 véhicules légers, 90000 chars et 6 millions de tonnes de navires.

Les deux guerres furent semblables par le fait qu'elles furent totales mais différentes de part l'utilisation massive de matériel militaire, mais au final différente de part les nouvelles avancées technologiques. Le premier conflit ne fut qu'une vague approche de ce qui allant être mis en œuvre militairement dès 1939 lors de l'invasion de la FRance en mai 1940. L'apparition d'armes de destruction massive pouvant causer des pertes humaines innombrables sera la différence essentielle. Il s'agissait des chars, et surtout de l'aviation avec les chasseurs Stuka, les bombardiers et le larguage de tonnes de bombes sur les objectifs militaires et industriels mais difficiles à cibler sélectivement par rapport aux installations civiles.

En effet, s'il apparait en premier lieu que la première guerre mondiale ne connut pas un changement brutal d'armement, il n'en est pas moins qu'elle fut marquée par une avancée considérable au niveau technologique. Comme l'apparition des obusiers lourds, les chars Renault F18, les premières mitrailleuses et les premiers sous-marins allemands U-BOOT.

Mais ce qui allait être découvert et produit à la fin de la seconde guerre mondiale allait changer le monde. Cette nouvelle arme nommée "bombe atomique" pouvait réduire a néant une grande ville en un lapse de temps très court. Cela fut le cas en 1945 avec la première bombe atomique baptisé par les Américains "little boy" qui fût lancée sur la ville d'Hiroshima au Japon le 6 aout 1945. Elle entraina la mort de 80000 personnes, 53000 blessés et 14000 disparus.

Il va de soit que la seconde guerre mondiale fût donc différente de la première par l'apparition de l'arme nucléaire. Sans compter que la seconde guerre mondiale donna naissances aux fusées longues portées et aux avions à réaction (le Messerschmitt ME262).

Nous avons donc en conclusion deux guerres basées sur la technologie et les armements. La deuxième guerre mondiale étant différente de la première car elle fût marquée par une avancée spectaculaire et sans précédent des armes de destruction massives. La première se résumant à des prototypes et des nouveautés technologiques n'égalant en rien le deuxième conflit.

Deux guerres d'autant plus semblables par le fait de l'enjeu que représente la médecine. Comme pour l'armement, l'évolution de la médecine lors de la première guerre ne fût qu'une approche.

Si la première guerre est marquée par le développement de la médecine, la seconde sera marquée par une avancée remarquable notamment par la découverte de nouveaux médicaments et anti-infectieux tels que la pelliciline et la sulfamine. La transfusion sanguine ainsi que de nouvelles techniques furent mise en place.

A contrario, le premier conflit mondial ne fût qu'un terrain d'expérimentation. A cette époque les blessés étaient soumis à des soins médicaux expérimentaux directement testé sur l'être humain.

En conclusion, ces deux guerres mondiales ont entrainées de manière intensive la médecine et l'armement. Il en résulte que la première guerre ainsi que la seconde guerre mondiale furent semblables de par l'utilisation de la médecine et de l'armement mais différente du fait que la première guerre mondiale fut d'avantage un terrain d'expérimentation…

La première et seconde guerre mondiale furent d'autant plus semblables de part le bilan des victimes élevé. Ces victimes se contèrent en millions de vies humaine. Mais ce sont des guerres différentes puisque la première guerre mondiale comptait pour la plupart de ses victimes des militaires tué à l'ennemi ou morts de leurs blessures, que la seconde fit des victimes militaires et civiles.

Pour ce qui est du premier conflit le nombre de victimes s'élevait à 9 millions de morts (plus de 2 millions d'Allemands, 1,8 millions de Russes, 750000 Britanniques, 650000 Italiens et 1million de Français : Un soldat mobilisé sur six fut tué).

C'est à partir de ces chiffres que l'on peut s'apercevoir de la puissance de feu utilisé lors de la seconde guerre mondiale. Effectivement, elle fit de 6 à 7 fois plus de morts pour un total de 50 Millions de morts, dont 13 Millions de Russes !

Les pertes civiles y sont d'autant plus nombreuses de part l'invention et la découverte de nouvelle technologie et procédé chimique. L'on peut ainsi citer l'invention et l'expérimentation de la bombe atomique sur Hiroshima qui le 6 aout 1945 fit 70 000 morts pour la plupart civils. La première guerre fut une guerre mondial qui exclua (pas totalement) la population civile. Des pertes énormes mais qui furent inégalement répartis celon les pays.

En effet, la première guerre mondiale se concentra en France et en Allemagne (plus la Russie) ; La France ayant proportionnellement le plus lourd bilan de victimes alors que la seconde guerre mondiale toucha plus particulièrement l'Union Soviétique avec 12% de la population qui mourut au combat contre 1.5% en France. La France ayant alors un des plus faible bilan de guerre.

Ces pertes comprennent aussi les nombreuses victimes de crimes de guerre. En effet, la première et seconde guerre mondiale se caractérisèrent par l'atrocité de certains actes notamment le massacre Arménien de la première guerre mondiale et le génocide Juif, Tzigane de la seconde guerre mondiale. Des actes semblables puisqu'à la base ce sont des crimes qui consistaient à détruire ou à tenter de détruire un groupe national ethnique, racial ou religieux mais qui sont différents puisque dans le premier cas il n'est toujours pas question de génocide en raison de difficultés politiques et juridiques tandis que la seconde fût caractérisé par le génocide Juif, Tzigane.

Des actes d'autant plus différents puisque le premier impliqua moins de 1.5 millions d'américains (déportés puis tués) tandis que la seconde implique plus de 6 millions de Juifs, Tziganes.

Conclusion : Au final, les deux guerres mondiales du siècle dernier sont des guerres semblables par leurs origines ainsi que par l'avancée technologique et le bilan des victimes. Mais au final différentes de part les mêmes critères. Ne peut-on pas considérer aujourd'hui tirer des leçons de ses deux guerres ? Pourrions-nous éviter que cela se reproduise à l'avenir ?

liens/links
  1. France: ordre de bataille le 10 mai 1940
  2. Guillaume 1er
  3. Chancelier Bismarck.
  4. Bismarck au sommet de sa puissance.
  5. Bismarck la chute.
  6. La politique étrangère de l'Allemagne
  7. La France en 1870.
  8. 28 juin 1914 Assassinat d'un archiduc à Sarajevo
  9. The Causes of World War One
  10. Le plan Schlieffen
  11. Le plan Schlieffen d'invasion de la France par l'Allemagne (carte).
  12. La première bataille de la Marne en septembre 1914.
  13. Chronologie de la guerre 1914-1918
  14. 1915 La "course à la mer".
  15. La bataille de Tannenberg contre les Russes
  16. Chute du régime du Tsar en octobre 1917
  17. La triple alliance
  18. Histoire de la première guerre mondiale (wikipedia)
  19. Armistice de novembre 1918: Fin de la 1ère guerre mondiale
  20. Histoire de la première guerre mondiale (herodote)
  21. Attaque allemande de la France en mai 1940
  22. mai 1940; la bataille et l'effondrement de la France
  23. L'effondrement de la France et l'armistice du 22 juin 1940
  24. la France et le Gouvernement de Vichy
  25. Succès allemands de septembre 1939 à 1942
  26. Les campagnes d'Afrique
  27. Histoire de la deuxième guerre mondiale (wikipedia).
  28. Obusiers lourds
  29. Les sous-marins allemands

Partager | Suivez moi sur twitter @pratclif

Mis à jour le 12/11/2016 pratclif.com