liens/links
  1. Guerre froide
  2. Voir guerre froide (wikipedia).
  3. révolution russe de 1917
  4. Mao Tsetong; révolution chinoise en 1949
  5. Voir histoire de la Chine.
  6. Régulation des marchés financiers
  7. Angus Madison: économie du millénaire; de 1000 à 2000
  8. Europe exportations de 1820 à 1998
  9. Révolution industrielle (wikipedia)
  10. la révolution industrielle au 19ème siècle
  11. révolution industrielle
  12. révolution industrielle 1705-1929
  13. révolution industrielle: grandes dates 1705-1929
  14. Histoire de l'appropriation des ressources par la colonisation
  15. Guerres.
  16. La grande crise économique de 1929
  17. Crises financières
  18. Crise de 1929, crash de la bourse de New-York.
  19. La grande dépression américaine après le crash de 1929
  20. 1940: bataille d'Angleterre.
  21. mai 1940: BlitzKrieg
  22. décembre 1941: Pearl Harbour
  23. Chronologie des évènements de 1939-1945
  24. Statistiques des morts de la 2è guerre mondiale(52.2 millions)
  25. 1942: débarquement allié en Afrique du Nord
  26. 1944: débarquement allié en Normandie
  27. 1944: débarquement allié en Provence
  28. Bombardements alliés massifs sur l'Allemagne dont la ville de Dresde
  29. Okinawa,
  30. Guadalcanal,
  31. Iwo Jima,
  32. Voir la guerre dans le pacifique.
  33. Japanese capitulation 1945
  34. La guerre du Japon jusqu'à l'annonce de la capitulation sans condtion par le président Harry Truman.

Histoire de l'évolution économique
transformation du système de production
de l'industrie lourde et de transformation
au tertiaire, à la finance et à la globalisation.

Résumé

La révolution industrielle a commencé au XVIIIè siècle (1750) en Angleterre avec l'invention de la machine à vapeur et son application aux tissages de textiles, puis la naissance de la sidérurgie (fusion du fer et élaboration de la fonte riche en carbone puis de l'acier décarboné) puis les transports par chemins de fer. L'extension progressive à travers toute l'Europe fut perturbée par la révolution française et les guerres napoléoniennes jusqu'en 1814.

Dans la deuxième partie du XIXè siècle et jusqu'en 1914 début de la première guerre mondiale, l'Europe connut une phase de forte expansion industrielle et de "globalisation"; les pays industriels de l'Europe du Nord-Ouest investissaient entre eux pour s'équiper d'infrastructures - chemins de fer, sidérurgie, flottes maritimes -, dans les autres pays d'Europe - Russie, Turquie, Balkans - et dans leurs colonies établies sur l'ensemble de la planète pour s'approprier les matières premières et effectuer le commerce de leurs produits manufacturés. Cette expansion fut à nouveau interrompue par la première guerre mondiale en Europe (1914-1918), par la dépression qui suivit (1929-1935), puis par la 2è guerre mondiale en Europe (1939-1945) et dans le Pacifique (1941-1945). Après 1945, suivirent 30 années de reconstruction de tous les pays qui avaient été dévastés par la guerre et une formidable croissance économique des pays occidentaux y compris l'Allemagne et le Japon, mais hors l'URSS qui en 1917 avait choisi un système de société collectiviste. En occident, cette période de développement économique sans précédent dans l'histoire, fut appelée "les trente années glorieuses" ou "l'âge d'or" chez les anglo-saxons.

Mais, après la guerre, il y eut aussi l'affrontement Ouest-Est avec les États Unis et l'Union Soviétique comme superpuissances et leurs alliés respectifs, le rideau de fer, la guerre froide, la course aux armements. Voir guerre froide (wikipedia).

Cette période d'affrontement avait commencée bien avant, cad. après la révolution russe de 1917, l'arrivée au pouvoir des bolchéviques, Lénine, le communisme et la montée en puissance de l'Union Soviétique. Toute la période de 1920 à 1940 fut le theatre d'évènements de méfiance et d'hostilité des gouvernements des pays capitalistes d'Occident - Europe et États Unis et les tenants du grand capital - banques et industries lourdes -, à l'égard de l'Union Soviétique dont on craignait qu'elle déborde largement en Europe avec le communisme, le collectivisme et l'économie plannifiée.

Si la période entre les deux guerres avait encore été celle du grand capitalisme bancaire et industriel imposant plus ou moins ses vues sur la conduite de l'État et de l'économie, la période des 30 glorieuses après 1945 en Europe de l'Ouest, fut celle du dirigisme d'État notamment en Grande Bretagne et en France: nationalisations des grandes entreprises de l'industrie lourde - charbonnages, sidérurgie et énergie -, État providence, commissariat au plan, encadrement plus ou moins strict de l'économie par le contrôle des prix, le contrôle des changes et l'encadrement du crédit; mais le commerce mondial qui avait stagné de 1914 à 1950, fut multiplié par 7 de 1950 à 1975. Ce fut principalement en raison de la volonté du gouvernement des États-Unis et l'acceptation du peuple américain de participer massivement à la reconstruction de l'Europe - plan Marshall - et du Japon.

C'est à partir de la fin des années 1970 que des changements commencèrent à se dessiner, aux États-Unis et en Angleterre sous Ronald Reagan et Margaret Thatcher avec un retour à des politiques plus libérales, et surtout une ouverture de la finance aux marchés mondiaux. Ce mouvement s'accéléra avec l'effondrement de l'URSS en 1989 et son passage à l'économie de marché. Il en fut alors de même en Inde - jusque là restée sous un régime dirigiste, non alignée dans l'affrontement États-Unis URSS, refusant l'économie de marché et pronant l'autarcie absolue - et la Chine qui avait fait la révolution en 1949, et qui commençait à vouloir s'ouvrir à nouveau à l'occident depuis la fin des années 1979. Voir histoire de la Chine. Depuis les années 1990, la globalisation des économies s'est renforcée et les marchés financiers sont emparés en partie de la gouvernance des entreprises. Avec la survenance de crises financières - Mexique, Asie du Sud-Est - et dont la plus récente est celle des subprimes aux États-Unis en 2007, un retour à la régulation des marchés financiers et des entreprises commence à réapparaître.

L'histoire économique du monde au cours du dernier millénaire - 1000-2000 - est l'objet d'une important étude de Angus Madison. Voir ici cette étude.

Histoire: la révolution industrielle

Durant toute la deuxième partie du XIXè siècle, les pays européens ont connu une forte expansion économique liée au développement du chemin de fer, de la construction navale, de l'industrie textile; ces développements étaient permis par la sidérurgie, elle-même dépendante de l'extraction minière du charbon, de sa transformation en coke métallurgique et de l'extraction du minerai de fer. Cette évolution était le résultat de l'accélération de la révolution industrielle commencée au début du 18è siècle. Voir ce tableau qui montre les exportations dans le monde de 1820 à 1998. Forte croissance de 1870 à 1913 en Europe (+500%); stagnation de 1913 à 1950; très forte croissance de 1950 à 1976 (multiplié par 7 pour l'ensemble du monde); et de 1976 à 1998 (multiplié par 6.94 pour l'ensemble du monde).

Voir ces liens sur la révolution industrielle.

Pendant tout ce temps, la population était principalement concentrée dans les campagnes; cette population produisait les produits alimentaires nécessaires à nourrir les ouvriers des villes industrielles, qui se consacraient à la bonne marche des industries lourdes et de transformation. En même temps, les grands pays d'Europe occidentale s'engagèrent dans un processus d'appropriation de ressources dans les régions du monde, riches en matières premières industrielles et agricoles, par la colonisation. Tout ceci conduisit à l'affrontement entre les grands pays d'occident: Angleterre, France, Allemagne, Autriche, Turquie. Ce fut la première guerre mondiale, centrée en Europe de 1914 à 1918, puis la deuxième de 1939 à 1945, centrée en Europe mais aussi en Asie du Sud-Est.

De 1914 à 1944 le monde connut une période de troubles caractérisée par deux guerres mondiales dévastatrices; celle de 1914-1918 se termina par l'effondrement de la Prusse, de l'Autriche et de la Turquie. Celle de 1939-1945 se termina par l'effondrement de l'Allemagne Nazie et du Japon, par la décolonisation de tous les territoires que les pays d'occident s'étaient appropriés en Extrême Orient - Vietnam, Indonésie, Philippines, et par la révolution chinoise. Voir guerres.

Entre 1918 et 1939, le monde occidental connut la plus grande crise économique de l'histoire, l'effondrement de la bourse de New-York, et des millions de chômeurs dans tous les pays. Ce fut une période de stagnation économique. Voir ici des liens sur les crises financières.

Durant la grande dépression des années 1930, l'Allemagne vaincue en 1918 connut des difficultés énormes avec l'hyperinflation. Cela conduisit à l'ascension du National Socialisme avec Hitler qui prit le pouvoir en 1933. Puis sous l'impulsion de Hitler, l'Allemagne réarma se préparant à lancer une guerre de revanche et de reconquête. Les pays dits "démocratiques" ne réarmèrent pas de manière massive. Lorsque la guerre fut déclarée en septembre 1939 (l'Allemagne ayant envahi la Tchécoslovaquie, l'Angleterre et la France lui déclarèrent la guerre), il se passa d'abord 8 mois sans que rien ne se passe. En mai 1940 l'Allemagne envahit la France par la Belgique. En 3 semaines la puissante armée française fut battue et contrainte à l'armistice (22 juin 1940). L'Allemagne se tournait alors vers l'Angleterre pour l'envahir à son tour. Mais grâce à son aviation, l'Angleterre ne fut pas vaincue ni envahie ni occupée. Voir bataille d'Angleterre. L'Angleterre put alors convertir toute son industrie en économie de guerre.

La 2è guerre mondiale fut dès le départ une guerre de machines - tanks, avions, canons et munitions, navires. La France était hors jeu dès le début; occupée dans sa zone nord, son économie fut utilisée par les allemands pour leur effort de guerre. Il fallut alors près de 2 ans pour que l'économie britannique produise les armements susceptibles de renverser la situation. Les Allemends écrasèrent les alliés jusqu'à la fin de 1942. La technique était la guerre éclair, la frappe par surprise, "BlitzKrieg" avec des divisions de chars d'assaut appuyés par des attaques aériennes de chasseurs, les fameux "Stukas".

Pendant ce temps, les américains avaient été attaqués aussi par surprise par les Japonais à Pearl Harbour dans les Îles Hawaï (7/12/1941). Immédiatement après Pearl Harbour, les États-Unis et l'Angleterre déclarèrent la guerre au Japon (8/12/1941). Et l'Allemagne déclarait la guerre aux États-Unis le 11/12/1941. Le monde était véritablement engagé dans la deuxième guerre mondiale.

Voir la chronologie des évènements de 1939-1945.

Et ici les statistiques des morts de cette guerre (52.2 millions)

La tournure des événements commença à changer quand les États-Unis entrèrent en guerre et que leur économie commença à tourner à plein régime pour produire les armements modernes capables de tenir tête à ceux des allemands et des japonais - tanks, avions chasseurs et bombardiers, canons, navires de guerre. Commencèrent alors en Europe et dans le Pacifique une guerre de reconquête des positions allemandes et japonaises. Ces actions culminèrent avec le débarquement des alliés en Afrique du Nord (8/11/1942), en Normandie (6/1944), puis en Provence (8/1944), suivies après de fortes resistances allemandes, de l'avance de l'avance des Alliés jusqu'en Allemagne, et en mai 1945 - après des bombardements massifs des villes industrielles dont Dresde - par la capitulation allemande. Les Russes avaient pendant ce temps avancé à travers les territoires occupés par l'Allemagne jusqu'à Berlin et effectué la jonction avec les troupes américaines.
Voir l'annonce de la capitulation allemande par le président des États-Unis Harry Truman

En Extrême Orient, les américains aidés des britanniques se rapprochèrent progressivement du Japon en reprenant peu à peu les îles occupées par les Japonais. Okinawa, Guadalcanal, Iwo Jima, puis les îles de la Sonde (Indonésie actuelle), les Philippines... De terribles batailles navales et terrestres se déroulèrent. Finalement le Japon fut contraint à la capitulation après de terribles bombardements sur les grandes villes, et surtout en août 1945 par le largage des deux premières bombes atomiques qui firent plus de 500 000 victimes. Voir la guerre dans le pacifique. Et à la fin l'annonce de la capitulation sans conditions du Japon par le président Harry Truman qui prit la suite de Roosevelt après son décès.


Partager |

Mis en ligne le 23/02/2014